2017
Éducation

L‘école fondamentale néerlandophone Vier Winden est une école de quartier située à Molenbeek, en Région bruxelloise. Elle accueille des enfants qui viennent des quatre coins du monde (d’où son nom se référant, en néerlandais, aux quatre points cardinaux) : l‘école encourage cette multiculturalité dans laquelle elle puise sa richesse.
Une équipe d‘enseignant(e)s et de direction jeune et énergique s’engage pour quelque 200 enfants de maternelle et de primaire, avec l‘objectif de leur offrir un enseignement de qualité, adapté à la personnalité de chacun.
Les portes de l‘école sont toujours ouvertes pour les parents et les habitants du quartier, et les fenêtres de l‘établissement offrent un large panorama. Car l‘école fonde son travail sur le dialogue : avec les élèves, les parents, le quartier et ses propres enseignant(e)s.
La Banque Triodos a financé la rénovation de l’école, incluant une partie nouvelle construction.

Interview de Karlien Tiebout, directrice pédagogique.

Quel défi a été la source d’inspiration de votre projet ?

Notre école est située dans le Vieux Molenbeek, une commune bruxelloise qui a historiquement enregistré un grand afflux migratoire. Les enfants vivent souvent dans une situation défavorisée et grandissent donc dans un environnement compliqué. Ces dernières années, les médias n’ont pas donné une image très positive de ce quartier. Aujourd’hui, toutefois, des familles plus aisées s’installent également à Molenbeek et nous tentons de faire entrer cette diversité au sein de l’école.

Notre société nous impose d’être capables de gérer la diversité dans le but d’y puiser une certaine richesse. Si nos enfants apprennent à se nourrir de cette diversité, ils en tireront à coup sûr un formidable avantage pour le reste de leur vie.

De quelle manière innovante vous êtes-vous attaqué à ce problème ?

Nous impliquons explicitement les parents et les habitants du quartier dans le fonctionnement de l’école, ce qui constitue l’un de nos points forts.

Les portes de l’école sont, dans la pratique, toujours ouvertes pour nos parents d’élèves, car eux et nous avons un objectif commun : faire en sorte que les enfants grandissent harmonieusement et veiller à ce qu’ils aient un maximum d’opportunités. Entretenir le dialogue à ce sujet est donc très important et comporte aussi de multiples facettes car nous n’avons chacun qu’une vision partielle des choses. Si l’école et les parents partagent leur vécu respectif, il est plus facile d’assembler les pièces du puzzle : cela se fait lors de portes ouvertes, de cours de cuisine ou par le biais d’une petite formation musicale… C’est ainsi que nous tissons des liens entre les enfants, les parents et l’école et que nous améliorons l’accessibilité : il devient alors beaucoup plus facile de demander de l’aide ou de faire état d’un problème.

Quel impact votre entreprise ou organisation a-t-elle eu sur votre secteur d’activité ?

La diversité au sein de notre école et la collaboration très ouverte avec les parents et les habitants du quartier sont rafraîchissantes et offrent de belles perspectives. Notre quartier regorge de talent et dégage un esprit positif, il est agréable de montrer aussi cette autre facette des choses. L’école crée du lien ici, à Molenbeek, et c’est précisément ce dont notre société a besoin. Nous souhaitons transmettre cette inspiration.

Quel a été l’impact de votre entreprise ou organisation sur la collectivité ?

Notre école est en connexion avec le quartier. Dans la nouvelle construction, par exemple, nous avons construit un gymnase. Dans ce cadre, nous avons noué une collaboration avec un chouette partenaire : Circus Zonder Handen, une école de cirque néerlandophone dont le travail repose sur une approche sociale et inclusive. Elle utilise notre salle de gym après les heures d’école et pendant les vacances. Ce qui permet, une nouvelle fois, d’accroître l’accessibilité pour nos enfants.

Quel impact la Banque Triodos a-t-elle eu sur votre entreprise ou organisation ?

La Banque Triodos a financé les travaux de transformation. Dans le nouveau bâtiment, nous insistons avec force sur la dimension d’école ouverte : une école qui se montre aux habitants du quartier. Cela a certainement convaincu un certain nombre de personnes de choisir notre établissement, avec un impact positif sur la diversité en son sein. En outre, le fait de disposer de jolies classes représente une énorme valeur ajoutée tant pour les enseignant(e)s que pour les élèves.

Comment la Banque Triodos partage-t-elle la vision qui sous-tend votre projet ?

Collaborer avec la Banque Triodos correspond à la philosophie de l’école. La nouvelle construction est quasi neutre en énergie (norme BEN) et nous continuons à rechercher de nouvelles façons d’encore améliorer notre prestation énergétique.

Notre objectif principal en tant qu’école est de créer autant d’opportunités que possible pour l’ensemble des enfants scolarisés dans cet établissement, de comprendre ce dont chaque enfant a besoin et de trouver ainsi la meilleure réponse possible pour qu’il puisse être fort dans la vie. Le droit de chacun à s’épanouir : c’est aussi un des principes de base de la Banque Triodos.

La confiance que l’ensemble de notre équipe place dans les enfants scolarisés chez nous est très grande. Ils ont énormément de talent et cela nous motive quotidiennement à aller de l’avant avec conviction.