Notre impact

La Banque Triodos souhaite rendre compte de l’impact plus large de ses activités de financement sur le plan social, culturel et environnemental. Notre objectif est, en effet, d’apparaître comme un leader en matière d’information relative à l’impact dans le secteur financier.

Dans ce contexte, nous avons continué à étoffer le chapitre relatif à l’impact, en y ajoutant de nouvelles données d’impact, et nous avons également incorporé ces données dans la matière du rapport du Comité exécutif soumise à un audit externe spécifique, et ce, pour la seconde année consécutive. Cette façon de faire est une extension logique de l’audit de nos résultats financiers, la Banque Triodos opérant de manière intégrée en plaçant la durabilité au cœur de son activité financière.

Les données relatives à l’impact, qui sont rapportées par l’ensemble des succursales et par Triodos Investment Management lorsque cela s’avère possible, sont basées sur un certain nombre d’hypothèses, détaillées dans le chapitre d’impact. En règle générale, l’impact global d’un projet est comptabilisé lorsque la Banque Triodos l’a financé, soit totalement, soit partiellement. Lorsque l’estimation de l’impact d’un projet est incertaine, nous préférons l’ignorer.

En 2015, nous avons également participé à la création d’un manuel détaillé concernant l’information relative à l’impact au sein de l’organisation, afin de standardiser et d’introduire davantage de rigueur quant à la manière de communiquer et au type de données relatives à l’impact au sujet desquelles nous communiquons. Ceci s’inscrit dans un processus d’amélioration continue. Ces améliorations ont amené la banque à revoir, dans certains cas, les définitions des données relatives à l’impact et à effectuer un reporting des données plus complet. Ce processus a eu une influence considérable sur certaines mesures d’impact, non seulement au niveau des données de 2015 mais aussi de certaines données de 2014, qu’il a fallu traiter à nouveau. Dans ces cas de figure, nous avons précisé que les chiffres avaient été ‘retraités’.

Les données relatives à l’impact qui sont rapportées par l’ensemble des succursales sont basées sur un certain nombre d’hypothèses, détaillées dans notre rapport annuel électronique. En règle générale, nous privilégions une approche conservatrice au niveau des données et excluons les projets pour lesquels les chiffres de mesure de l’impact sont incertains.

Ces données fournissent une indication de l’impact non financier de la Banque Triodos. Les chiffres seuls ne suffisent pas à rencontrer la réalité, mais ils permettent néanmoins de détailler de manière quantitative l’impact que génère la mission de la Banque Triodos sur le terrain.

Pour plus de détails concernant l’impact de la Banque Triodos et de ses activités de financement, en ce compris la méthodologie utilisée pour produire les données en matière d’impact qui sont communiquées dans le présent rapport, consultez le chapitre d’impact.

Environnement

Énergie renouvelable

La Banque Triodos et ses fonds de placement, proposés via Triodos Investment Management, financent des entreprises qui augmentent en particulier l’utilisation de ressources renouvelables et soutiennent des projets qui réduisent la demande d’énergie et promeuvent l’efficacité énergétique. Fin 2015, la Banque Triodos et ses fonds de placement liés à l’énergie et au climat finançaient 358 projets à travers l’Europe (contre 362 en 2014, chiffre retraité), contribuant ainsi à une capacité de production d’énergie de 2.100 MW (2.100 MW également en 2014). Pendant l’année, ces projets ont contribué à réduire les émissions de CO2 de 1,5 million de tonnes, tout en générant de l’énergie verte équivalant aux besoins en électricité d’un million de ménages européens pendant un an (0,9 million de ménages en 2014, chiffre retraité).

Agriculture biologique et préservation de la nature

Les fermes biologiques financées par la Banque Triodos et par Triodos Investment Management en 2015 représentaient une capacité de production équivalente à 33,6 millions de repas sur l’année, soit une quantité de nourriture suffisante pour alimenter de manière durable 30.700 personnes environ (27.700 en 2014, chiffre retraité suite à une mise à jour du facteur de conversion). Ensemble, ils ont financé quelque 36.500 hectares de terres agricoles biologiques en Europe. Cette superficie représente un terrain agricole de la taille d’un terrain de football par groupe de 10 clients, chacun de ces terrains produisant une quantité de nourriture suffisante pour 550 repas par an.

La Banque Triodos finance également 24.000 hectares de surfaces naturelles ou conservées, soit quelque 400 m2 de surface naturelle ou conservée par client.

Immobilier durable et crédits hypothécaires durables

En plus de proposer des crédits hypothécaires verts qui incitent des ménages à réduire leur empreinte carbone, la Banque Triodos et Triodos Investment Management financent des projets de construction et de rénovation suivant les normes de durabilité les plus élevées.

En 2015, la Banque Triodos et Triodos Investment Management ont financé directement, et par le biais de l’immobilier durable, quelque 4.500 maisons et appartements et environ 310 propriétés commerciales représentant environ 280.000 m2 de bureaux et d’autres espaces commerciaux.

Social

Soins de santé

Grâce aux crédits octroyés au niveau européen, environ 25.000 personnes âgées (20.000 en 2014) ont pu profiter des services offerts par 341 maisons de repos et de soins financées par la Banque Triodos et par Triodos Investment Management en 2015. Cela signifie que, pour chaque client de la Banque Triodos, l’équivalent de 15 jours de soins a été financé.

Projets communautaires et logements sociaux

En 2015, la Banque Triodos et Triodos Investment Management ont financé 316 projets communautaires et 169 projets de logements sociaux, qui fournissent directement et indirectement des logements à quelque 12.400 personnes.

Microfinance

Les fonds spécialisés en microfinance de Triodos Investment Management ont permis de financer 100 institutions de microfinance (102 en 2014) dans 45 pays (44 en 2014), au bénéfice de 10,2 millions d’épargnants (8,2 millions en 2014) et de 15,5 millions d’emprunteurs (11 millions en 2014).

Culture

Arts et culture

14,3 millions

En 2015, les lieux et
événements culturels
financés par la Banque
Triodos ont attiré
14,3 millions de
visiteurs.

Au cours de l’exercice 2015, les activités de financement de la Banque Triodos et de Triodos Investment Management ont permis à 14,3 millions de personnes (7,2 millions en 2014, chiffre retraité) de participer à des activités culturelles, notamment au cinéma, dans les théâtres et les musées d’Europe. Ceci résulte à la fois des crédits octroyés et des investissements au bénéfice d’institutions culturelles. Cela représente l’équivalent de 23 expériences culturelles par client de la Banque Triodos. Cette augmentation notable s’explique en grande partie par plusieurs nouveaux crédits significatifs en Espagne.

Les activités de financement de la Banque Triodos et de Triodos Investment Management ont soutenu quelque 3.000 artistes et personnes actives dans le secteur culturel, et ont permis de financer une série d’organisations offrant des espaces destinés aux activités culturelles, telles que des ateliers et des cours de musique.

Enseignement

Quelque 986.000 personnes ont bénéficié d’un enseignement dispensé par des établissements scolaires financés par la Banque Triodos (822.000 en 2014). Ainsi, pour chaque client de la Banque Triodos, l’équivalent de 1,6 personne a bénéficié de l’enseignement dispensé par un établissement que nous avons financé.