Épargne durable et crédits

Augmenter l’impact au travers d’un système financier durable

La Banque Triodos souhaite préserver son statut de banque leader – ou conquérir une telle position – dans les secteurs durables au sein desquels elle est active.

Les activités de crédit ont poursuivi leur croissance et, ce qui est plus important encore, la plupart des succursales ont réussi à les diversifier au cours de l'année. Le portefeuille de crédits de la succursale allemande a crû de 20,3 millions d’euros, soit une hausse de 8,5% (3% en 2014). Les nouveaux engagements de crédit se sont élevés à 40 millions d’euros (35 millions en 2014), principalement dans le secteur de l’énergie éolienne.

Au Royaume-Uni le gouvernement réélu a adopté une position plus virulente en ce qui concerne la suppression des subsides au secteur des énergies renouvelables, ce qui, à court terme, a accru la pression pesant sur les projets de ce type. Les propositions visant à donner aux locataires un ‘droit à acheter’ les maisons qu’ils occupent grâce à des sociétés publiques de logement a également suscité de l’incertitude dans un autre secteur clé pour la Banque Triodos. En dépit de ces facteurs, l’octroi de crédits aux organisations durables a augmenté de 17%, à 843 millions d’euros (17% en 2014). Les principaux domaines de croissance sont la santé et les services sociaux, ainsi que les énergies renouvelables communautaires. Parmi les faits marquants, il convient d’épingler la collaboration avec Social Investment Scotland, un acteur important dans le domaine des prêts sociaux en Écosse. Celui-ci s’appuie sur une structure financière innovante dans le but de financer des organisations sociales en milieu rural, qui requièrent des emprunts non garantis.

En Belgique, le portefeuille de crédits a augmenté de 16%, à 1.159 millions d’euros (998 millions en 2014), et ce, dans un environnement de marché caractérisé par une concurrence marquée et des taux d’intérêt historiquement bas. Il résulte de cette situation un nombre important de remboursements anticipés de crédits. Les crédits hypothécaires durables, quant à eux, ont enregistré une croissance forte (48%) et représentent désormais 13% de l’ensemble du portefeuille de crédits.

Outre l’augmentation des volumes, le nombre de crédits octroyés par la succursale espagnole s’est accru de près d’un tiers au cours de l’année. Après une période de stagnation des crédits au secteur des énergies renouvelables, résultant de changements législatifs, la Banque Triodos a recommencé à financer des projets dans le domaine de l’énergie solaire au cours de l’année.

Aux Pays-Bas, les crédits hypothécaires durables, qui encouragent les propriétaires à vivre dans des logements plus écologiques, ont augmenté de 46%, soit de 124 millions d’euros (45% en 2014). Les crédits aux entreprises durables ont, quant à eux, progressé de 5%, soit de 40 millions d’euros, avec toutefois certains remboursements anticipés importants.

Les provisions pour risques afférents aux crédits sont en recul, passant de 0,28% du portefeuille moyen de crédits en 2014 à 0,16% en 2015, ce qui reflète l’excellente qualité du portefeuille de la Banque Triodos. Ce pourcentage est largement inférieur à la moyenne du secteur bancaire européen et constitue un signal fort témoignant de la force des crédits en faveur de l’économie réelle, mais aussi de la valeur des relations fortes nouées avec les clients et d’un focus à long terme sur les projets et les entreprises avec un impact.

Épargne durable

Les succursales de la Banque Triodos se sont efforcées d’avoir un juste équilibre entre les dépôts et les crédits, en gérant la croissance des premiers et en se concentrant sur l’augmentation des seconds. L’équilibre recherché n’a toutefois pas été atteint en 2015 si bien que cela demeure un enjeu difficile pour la banque.

De plus en plus de personnes sont attirées par l’idée de faire un usage réfléchi de leur argent et souhaitent, dès lors, ouvrir un compte auprès de la Banque Triodos. Cette tendance s'explique en grande partie par la force de la marque ‘Banque Triodos’ et par l'excellente réputation dont celle-ci jouit dans tous les pays. L’épargne a crû de manière significative dans toutes les succursales de la banque durant l’année.

Grâce à une croissance de 10% du nombre de nouveaux clients particuliers et de plus 20% du nombre de clients ‘retail’ professionnels, la succursale néerlandaise a augmenté ses dépôts de 402 millions d’euros. Elle totalisait plus de 275.000 clients à la fin 2015.

La succursale espagnole totalise plus de 200.000 clients, les cartes de débit et comptes courants constituant les produits les plus populaires. Elle couvre ainsi tous les besoins bancaires quotidiens de ses clients.

La succursale britannique a dépassé ses objectifs au niveau de l’épargne, avec une progression de 18% (24% en 2014), correspondant à une croissance nette des dépôts de 178 millions d’euros. Les dépôts au sein de la division Business Banking ont connu une croissance saine, particulièrement au second semestre, et ce, grâce à d’importants dépôts effectués par des entreprises et des organisations caritatives déjà clientes.

La succursale belge a lancé un nouveau produit d’épargne mensuel, qui a contribué à une progression marquée au niveau des comptes d’épargne (11%) et qui a séduit une clientèle plus jeune.

La succursale allemande a vu ses dépôts croître de 25% (11% en 2014). Elle dessert actuellement 11.410 clients et de nouveaux produits ont été lancés avec succès. Sa priorité est la croissance de son portefeuille de crédits.