Banque Triodos en Belgique

Alors que l’incertitude et un climat d’urgence ont une fois de plus marqué le secteur financier en 2011, la Banque Triodos a pour sa part connu en Belgique une nouvelle année de croissance soutenue et équilibrée. De nombreuses réflexions sur le rôle de la finance se sont développées parmi les consommateurs et au sein de la société au sens large, toujours plus sensibles au modèle bancaire durable de la Banque Triodos. Les résultats atteints en 2011 traduisent ce besoin de changement.

En Belgique, la Banque Triodos a franchi le cap des 50.000 clients en fin d’année, en hausse de 17% sur un an. Les dépôts de la clientèle ont dans le même temps progressé de 22% pour atteindre 961 millions d’euros à fin décembre. Les octrois de crédits ont augmenté de 152 millions d’euros en un an (+32%), passant à 622 millions. Le total de bilan a dépassé le milliard d’euros en 2011, atteignant 1,1 milliard d’euros en fin d’année (+23%). La croissance s’est également traduite par le recrutement de 10 nouveaux collaborateurs, portant le total des collaborateurs à 91 (+12%).

Epargne

La concurrence s’est maintenue en 2011 sur les taux d’intérêt rémunérant l’épargne belge, motivée entre autres par un souci de d’augmenter la base de dépôts de particuliers dans le cadre des exigences de Bâle III. La Banque Triodos ne s’inscrit pas dans cette logique, a fortiori dans un contexte de taux d’intérêt directeurs toujours très bas. La croissance soutenue et régulière des dépôts de particuliers lui permette en effet de se concentrer sur ses objectifs de contribution au développement durable et d’utilisation transparente des moyens qui lui sont confiés. Cette approche de long terme s’est avérée attractive en 2011 comme au cours des années précédentes.

La marge d’intérêt, principale source de revenus de la Banque Triodos en Belgique, est traditionnellement faible sur le marché belge. Grâce à des marges plus élevées sur les crédits et surtout grâce à l’augmentation du taux de réinvestissement en crédits, la Banque a augmenté sa marge d’intérêt globale moyenne par rapport à l’année précédente.

Octroi de crédits

En hausse de 32%, l’octroi de crédits par la Banque Triodos s’est développé en 2011 de façon équilibrée dans les différents secteurs qui lui sont chers. La croissance fut particulièrement marquée dans les domaines des énergies renouvelables, des maisons de repos de qualité, de l’immobilier passif ou basse énergie, des crédits hypothécaires aux particuliers.

En parallèle à sa croissance, le département crédits a finalisé en 2011 la mise en place d’outils de suivi et de gestion des risques qui lui permettront d’assumer pleinement la nouvelle dimension de ses activités.

Placements

Une nouvelle campagne d’émission de certificats de la Banque Triodos a été menée en 2011 et a rencontré un vif succès. Au total sur l’année, 12,7 millions d’euros de capitaux nouveaux ont été levés, essentiellement auprès des particuliers, bien au-delà de l’objectif initial de 9,5 millions.

Les fonds de placement de Triodos sont restés stables en volume, à 31 millions d’euros. Lors des « Funds Awards Belgium 2011 », l’expertise en Investissement Socialement Responsable (ISR) de la Banque Triodos a été doublement l’an dernier. Le Triodos Sustainable Pioneer Fund (*) a ainsi remporté le « Prix La Libre Belgique - De Standaard du meilleur fonds ISR » tandis que la Banque Triodos elle-même a reçu le « Prix La Libre Belgique-De Standaard du meilleur gestionnaire ISR ».

En Banque privée, les actifs sous gestion ont connu de progression de 33%, passant de 49 à 65 millions d’euros.

Autres activités

En 2011, une nouvelle génération d’Internet Banking a été mise en place en Belgique, pour plus d’efficacité et de convivialité. La succursale belge a par ailleurs étudié en profondeur le possible lancement d’un compte courant pour les particuliers. Le principe en est désormais acquis mais pas à court terme, la priorité allant à la croissance de ses activités de financement du développement durable.

En matière de ressources humaines, les développements en 2011 ne se sont pas limités au recrutement de 10 nouveaux collaborateurs. Pour assurer la cohésion d’une entreprise en plein essor, un travail de fond a été mené tout au long de l’année avec les équipes sur le thème des valeurs propres à la banque et de la collaboration. Les structures de décision ont également été adaptées pour assurer la bonne gestion de la croissance actuelle et future de la banque.

Objectifs 2012

La priorité de la succursale belge de la Banque Triodos en 2012 sera d’assurer la poursuite de la croissance à la fois constante et équilibrée qui a été la sienne depuis de nombreuses années, de l’ordre de 20% par an tant en crédits qu’en dépôts. L’efficacité de l’organisation et le développement des compétences internes feront également l’objet de nouvelles améliorations en 2012.

(*) Compartiment de Triodos Sicav I, sicav de droit luxembourgeois. Le prospectus simplifié, le prospectus de même que les rapports périodiques et la grille tarifaire sont disponibles gratuitement auprès du prestataire de services financiers, la Banque Triodos sa (succursale belge) ou auprès d’un distributeur.

Olivier Marquet
Managing Director, Banque Triodos Belgique

lire l'article complet

Chiffres clés

  (XLS:) Télécharger XLS

Montants en milliers d’euros

2011

2010

*

Il s'agit de chiffres constatés avant les éliminations intersociétés.

 

 

 

Dépôts de la clientèle

966.542

794.783

Nombre de comptes

47.768

40.806

 

 

 

Crédits

611.564

462.918

Nombre de crédits

2.091

1.692

 

 

 

Total du bilan*

1.088.433

882.901

 

 

 

Total des produits

25.038

18.768

Charges d’exploitation

-14.487

-12.854

Dépréciation des créances

-3.367

-4.788

 

 

 

 

 

 

Résultat d'exploitation avant l'impôt

7.184

1.126

Impôt sur le résultat d’exploitation

-1.585

361

 

 

 

 

 

 

Bénéfice net

5.599

1.487

 

 

 

Nombre de collaborateurs en fin d'exercice

91

81