29. Dépréciation des créances

Ce poste comprend les provisions liées à la dépréciation des crédits et autres créances, soit une charge de 15,8 millions d’euros en 2011 (9,8 millions en 2010).